Être antifragile

Mis à jour le dimanche 20 mars 2022 par johackim

L’antifragilité dépasse la résistance et la solidité. Ce qui est résistant supporte les chocs et reste pareil ; ce qui est antifragile s’améliore. - Nassim Taleb

L'antifragilité est un concept inventé par Nassim Taleb qui se définit comme étant l'exact opposé de la fragilité.

  • Fragile : qui se casse ou s'affaiblit lors d'un impact.
  • Résilient : qui encaisse les coups.
  • Antifragile : se renforce après chaque coup. Se complaire dans l'échec.

Exemples :

  • Une bougie est fragile contrairement à un feu de forêt qui se renforce lorsque l'on souffle dessus.
  • L’industrie de l’aviation se renforce à chaque fois qu'un avion s'écrase
  • Un verre en cristal se casse, une barre de fer encaisse les coups, une hydre se renforce à chaque coup d'épée.
  • La musculation, on devient de plus en plus fort à chaque fois que l'on soulève des poids plus lourds.

Cette notion d'antifragilité peut être appliquée à de nombreux domaines.

Et peut même être appliqué à notre vie. Les obstacles sont inévitables. Il peut être bon de se rappeler que l'on a le choix de réagir sous ses 3 manières (fragile, résiliente ou antifragile).

On peut laisser cet évènement nous briser jusqu'à ne plus s'en relever, encaisser les coups, ou bien profiter de cette occasion pour s'améliorer.

Ne pas s'écraser devant la vie, mais se diriger intentionnellement vers ces obstables inévitables lorsqu'ils surviennent.

Et si au lieu d'aimer le confort on commençait par aimer les obstacles ?

  • Aimer perdre
  • Aimer se faire trahir
  • Aimer se faire frapper
  • Aimer n'avoir aucun soutien
  • Aimer résister à ses pulsions

Prendre du plaisir dans l'inconfort plutôt que de l'éviter.

Être antifragile.


Références :