Résumé du livre Zero to Sold de Arvid Kahl

Mis à jour le

Le contenu de cette page est en cours de création

C'est quoi le bootstrapping ?

Le bootstrapping veut dire, créer une entreprise à partir de rien, sans aucun financement ou aide extérieur et en utilisant le moins de ressources possible.

Les 4 étapes d'une entreprise bootstrapée

1. La phase de préparation

Dans cette phase, on se concentre sur 3 choses :

  • trouver une audience
  • trouver leur plus gros problème
  • trouver une solution qui résoud ce problème d'une manière où les gens payent pour votre service.

2. La phase de survie

Dans cette phase, on se concentre sur trouver une façon reproductible de gagner de l'argent.

Ecouter ses premier clients et construire des processus et de l'automatisation pour rester en haut de l'entreprise.

3. La phase de stabilité

Dans cette phase, vous avez des revenues constant et vous rechercher un moyen de stabilisé votre entrprise en recrutant des personnes et en créant une relation de long-terme avec vos clients.

4. La phase de croissance

Dans cette phase, vous devez choisir entre garder votre entreprise ou la vendre.

La bonne approche pour lancer un business bootstrappé

  1. Trouver une audience de niche
  2. Trouver et valider un problème critique
  3. Inventez et valider une solution à ce problème
  4. Construire un produit qui implémente cette solution
  5. Construire une entreprise qui vend de manière répété ce produit à votre audience

Successful businesses are built by solving critical problems for an audience that will pay for a solution to their issues.

La bonne approche pour lancer un business bootstrappé

Les 4 question à se poser lors de la création d'un business

  1. Qui j'aide ? (Audience)
  2. Pourquoi ils ont besoin d'aide ? (Problème)
  3. Comment je peux les aider ? (Solution)
  4. Qu'est ce que je peux créer pour les aider ? (Produit)

Trouver un problème à partir d'un objectif

A partir de l'objectif de vos clients, vous pouvez déduire un problème qui se trouve sur le chemin vers le succès de vos clients.

Commencer par trouver la niche parfaite

Un business n'est rien sans clients. Vous aurez beau avoir le meilleur produit du monde, si personne ne paye pour utiliser votre produit, vous n'avez rien.

Tout commence par trouver les personnes que l'on souhaite aider, mieux vous les connaissez mieux c'est.

Une niche est beaucoup moins concurentielle et plus facile à atteindre.

Une niche est homogène. Il est plus facile d'identifier et résoudre un problème commun d'un petit groupe de personne.

Les personnes d'une niche parle le même langage, il est plus facile de les comprendre et de s'adresser à eux.

Une bonne niche vous permettra de créer un produit qui résout un seule problème critique de manière efficace.

Trouvez une niche suffisament petite pour éviter la compétition et suffisament grande pour pouvoir en vivre.

Le marché Boucles d'or

Choisir un marché qui demande un focus sur la vente ou sur le marketing

Certains marchés exigent que vous contactiez les acheteurs individuellement.

Pour d'autres, une bonne stratégie marketing bien ciblée pourrait signifier que vous n'aurez jamais à parler à un seul client avant qu'ils achètent.

Trouver la taille d'un marché

Il existe plusieurs moyen de trouver (d'estimer) la taille d'un marché :

  • Parler au personne d'une instrustrie
  • Consulter les magasines d'une industrie
  • Ecouter les podcasts d'une industrie
  • Se rendre aux conférences
  • Consulter les rapports d'industrie (HolonIQ, EdTech)

Trouver le problème le plus douloureux de votre audience

Parfois, on se plaint juste à propos d'un problème, on ne veut pas nécessairement prendre des mesures pour le résoudre.

Une audience ne payera jamais pour un problème qui n'est douloureux pour eux.

Si vous voulez construire un business profitable, vous devez trouver et résoudre le problème le plus critique et douloureux dont votre client fait fasse.

Privilégiez la Morphine à l'aspirine et aux vitamines.

Le problème le plus critique

Un problème douloureux est répétitif.

Le problème le plus douloureux de votre audience est souvent celui qui n'est jamais facile à résoudre pour eux et qui impacte leur vie de manière répétitive.

Trouvez le problème dont votre audience doit faire fasse encore et encore.

Un problème douloureux n'est pas optionel.

Un problème peut parfois être ignoré ou délégué, mais un problème douloureux ne peux pas l'être.

Le problème doit être une tâche que sont audience ne peux pas outrepasser dans son quotidien.

Un problème douloureux prend beaucoup trop de temps à être résolue.

Si le problème à résoudre demande peu d'effort et est trop facile à résoudre, personne ne demandera vos services.

Nous avons tous des aspirations, des objectifs, des conflits, des luttes et des difficultés.

Nous avons tous un endroit où nous voulons être et des choses qui nous empêchent d'y arriver. C'est là que nous ressentons de la douleur.

Le but est de trouver ces douleurs et d'où elles proviennent :

  1. Douleur liée au temps
  2. Douleur liée à l'argent
  3. Douleur liée à soi (réputation, accomplissement, avancement, émancipation)

Une douleur peut être intense, pénible, pressante ou ennuyeuse.

L'intensité de la douleur dépendra en partie du niveau de sensibilisation de votre prospect.

Parlez à votre audience

Don’t talk about your product. Have them talk about their problems. The Mom Test - Rob Fitzpatrick

Pour tenter de déceler le problème le plus critique d'une audience, il peut être utile de leur parler.

Commencer par parler aux bonnes personnes, celles qui recherchent activement une solution à leur problèmes et éviter les autres.

Ne parler pas de votre produit, écouter les parler de leurs problèmes.

Posez leur des questions sur leurs problèmes et leurs habitudes.

Où sont-ils maintenant ? Où veulent-ils être ? Qu'est-ce qui les empêche d'y arriver ?

Une solution n'est pas un produit (pas encore...)

Un problème peut être résolu de 1000 manières.

Le but n'est pas de foncer tête baissé dans la création d'un produit.

Trouvez la solution la plus percutante et la plus créatrice de valeur avec le moins de frictions et les meilleures chances d'être adoptées dans le flux de travail existant de vos clients.

Evitez de proposer un produit qui ne s'intègre pas du tout dans l'environnement de vos clients.

Analysez l'environnement et la situation actuelle de votre audience avant de créer un produit qu'il ne pourront pas utiliser.

Créez un Minimum Loveable Product (MLP)

Pour éviter de développer un MVP trop complexe, imaginez quelle serait la version qu'un utilisateur prendrait en screenshot pour montrer à ses amis ou collègues.


©2017-2021